Collection-Molitor-800.jpg

Auguste Molitor.

CM-2017-12-16-0041.jpg

Auguste Molitor.

Auguste MOLITOR (1872–1937) 

Carrière en Perse:

Départ pour la Perse en avril 1901.

Mai 1901 : envoyé au Sistan pour les douanes. Dépend de la Direction générale de Meched (Mashad). Démêlés avec les anglais. 

Août 1902 à Meched.

Septembre-octobre 1902 : brève mission à Bender Guez (Caspienne).

Novembre 1902 à avril 1903 : Directeur général intérimaire de la DG Meched ( Mashad) ( DG Castaigne au pays ?).

Avril-octobre 1903 : Travaille à l’Administration centrale à Téhéran. 

Octobre 1903 – novembre 1904 : directeur des douanes à Kermanchah. Doit affronter une grave épidémie de choléra, dont il est d’ailleurs lui-même atteint. Cfr son rapport sur affaire Cesari page 3 + son livre, large chapitre sur Kermanchah. Médaille militaire 1ère classe.

Décembre 1904 - février 1905 : congé en Belgique.

Février 1905 - octobre 1905 : Directeur des douanes du Ghilan à Enzeli, mer Caspienne. Selon son mémoire en défense dans l’affaire Cesari, Auguste intervient, en 1905, pendant les massacres d(Arméniens à Bakou, pour empêcher les « les Tartares D’Enzeli – Kuzian d’imiter leurs coreligionnaires du Caucase et de déshonorer la Perse en massacrant les réfugiés arméniens ».

Octobre 1905 - novembre 1907 :  Directeur provincial des douanes à Machad.

Novembre 1907 : directeur provincial des douanes Tabriz.

Mai 1908 : l’Administrateur général Mornard fait reproche à Auguste Molitor de manquements dans sa gestion des douanes au Khorassan  (Meched). Pas des reproches directs à son encontre, mais plutôt de n’avoir pas suffisamment contrôlé certains agissements d’un de ses subordonnés, Cesari. Il demande sa démission.

Printemps-été 1908 : plutôt que de provoquer un gros conflit avec Mornard, qui risquerait de retomber sur l’ensemble du groupe belge, Auguste Molitor préfère rentrer en Belgique (congé prévu) et ne pas renouveler son contrat. Il écrit, l’automne suivant en mémoire en défense très détaillé, qu’il envoie au Ministère des Affaires étrangères, sans succès. L’affaire en restera là. 

Fichier Excel : Cliquez ici

Documents : Cliquez ici

Livre "Contes persans" : Cliquez ici